22 juillet 2014 – Courrier au PCASDIS 44 – Discrimination syndicale

Stop à la discrimination syndicaleMonsieur le Président,

Nous vous interpellons sur des faits qui se déroulent dans votre établissement public, et plus particulièrement par rapport un courrier comportant des éléments de discrimination syndicale. Celui-ci a pour conséquence de placer des agents en situation déstabilisante, par des propos désobligeants, injustifiés et diffamatoires. Pourtant, sans preuve, aucun soupçon n’est fondé.

De plus, l’E.N.S.O.S.P. ne propose pas l’étude de la procédure judiciaire dans les unités de valeur de ses formations.

Les discriminations, quelles qu’elles soient – syndicale, ethnique, religieuse etc… sont traitées par les dispositions de la loi n° 2008-496.

Les faits sont d’autant plus graves pour votre établissement, lequel s’est engagé dans la certification d’un système de management qualité certifiée ISO 9001.

Le cahier des charges de cette norme stipule en ce qui concerne le leadership : “Créer et entretenir des valeurs communes et des modèles de comportement fondés sur l’équité et l’éthique à tous les niveaux de l’organisme” et “ Etablir la confiance et éliminer les craintes”.

Dans votre S.D.I.S, il serait judicieux de communiquer sur ce sujet auprès de l’encadrement.

La CGT ne peut que regretter votre décision d’alourdir la décision du conseil de discipline, décision qui entraine un profond malaise au sein du SDIS 44.

Pour conclure, l’application dans votre collectivité de la célèbre règle certes non écrite du “deux poids, deux mesures”, démarche bien éloignée de la mise en œuvre du plan de prévention des risques psychosociaux.

Veuillez recevoir, Monsieur le Président, nos salutations respectueuses.

Pour le collectif des S.D.I.S.

Sébastien DELAVOUX.

Télécharger le document ici

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *