Compte rendu de la rencontre avec le Ministre de l’Intérieur du 25 juillet 2017

Compte rendu de la rencontre avec le Ministre de l’Intérieur du 25 juillet 2017

8 organisations syndicales étaient invitées

Pour la CGT: CHAOUCH A., DELAVOUX S.

Participaient également :

Le Ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb

La Ministre rattachée, Jacqueline Gourault

Le directeur de cabinet du ministre

Le conseiller sécurité civile du ministre

Le directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises

La responsable de sous-direction de la doctrine et des ressources humaines de la DGSCGC

Chaque organisation syndicale a pu s’exprimer dans une forme qui lui était propre, puis le Ministre a fait une réponse synthétique avant de partir pour la Corse.

Voici ce que la CGT a porté en clôturant le tour des prises de parole:

Les problèmes n’ont jamais été si nombreux, nous ne pouvons tous les évoquer ici. Nous ne rappellerons ici pas tout le mal que nous pensons de l’objectif de baisse de l’emploi public, le gel du point, la désindexation du point, et autres attaques contre le statut des fonctionnaires des trois fonctions publiques et le code du travail.

Les annonces d’une nouvelle filière et de la fin de la garde de 24h pour 2020 faites à deux organisations syndicales doivent être détaillées à toutes, nous voulons très vite une date pour poursuivre sur la filière le travail entamé par les membres de la CNSIS d’une part, et sur le temps de travail d’autre part.

La CGT a demandé une auto-saisine de la FS2* (du CSFPT*) pour analyser le concours de 2013 et le nombre de reçus-collés. Nous ne pouvons accepter le renouvellement de la méthode et du résultat pour les prochains lauréats.

Nous attendons que le gouvernement soutienne le rachat de Sidès par l’industriel intéressé pour la préservation de l’emploi mais aussi pour l’émergence d’une filière incendie-sécurité que de nombreux rapports parlementaires appellent de leurs voeux.

Pour nous la surcotisation n’est pas une affaire classée et la prestation de la sécurité sociale à la dernière CNSIS n’a levé aucun doute et apportée aucune réponse aux questions posées, il faudra remettre ce sujet sur la table, cela a trop duré.

Nous souhaitons que pour les associations (pompiers) départementales qui assurent les postes de secours sans qu’on leur oppose l’arrêté habillement, le doute soit levé sur l’utilisation du matériel de service, et la fin de la confusion crée par l’utilisation des tenues sapeurs-pompiers.

Nous souhaitons un suivi (trimestriel?) de l’intégration dans la filière sapeur-pompier des collègues administratifs et techniques qui officient à nos côtés au sein des CTA-CODIS. Nous dénonçons le recrutement comme le fait le SDIS 35 de pompiers volontaires en garde de 12h pour faire fonctionner leur CTA-CODIS, prêt à accepter militaire, SPV et SPP en double statut y compris des départements voisins suffit d’être résident dans le département d’Ille et Vilaine.

Pendant votre mandat monsieur le Ministre, les sapeurs-pompiers volontaires seront-ils utilisés conformément aux orientations de la Sécurité Civile en astreinte? Les statistiques de la DGSCGC démontrent tous les ans l’augmentation des gardes postées des sapeurs-pompiers volontaires.

Sur le Secours À Personne, vos objectifs (remettre le SAMU au centre du SAP) est en parfaite contradiction avec les recommandations de la cour des comptes qui préconise de limiter l’augmentation du coût global du transport pour la sécurité sociale.

Le ministère de l’Intérieur fera-t-il le bilan de la régionalisation des CRRA* 15 et de la modification de l’offre de soins qui impact les budgets des SIS sans qu’ils aient leur mot à dire?

En matière d’organisation nous attendons le CoTTRiM* et le SDACR*, mais il faudra trancher si on peut mettre le centre de secours de Metz (18 000 interventions) indisponible 4 heures pour cause d’engins peints, alors rien ne sert de s’embêter avec une quelconque analyse.

Nous pensons qu’il est important d’avoir des documents structurants fixant la norme qui s’impose et se doivent d’être respectés en tout temps!!!!

En matière de dialogue social, les droits syndicaux et les droits des représentants du personnel dans les instances sont de plus en plus difficile à faire respecter, dans le SDIS 14 le temps passé dans les instances n’est pas reconnu et n’est pas décompté comme du temps de travail, c’est un scandale.

En matière de santé et de sécurité, les SIS peinent à se saisir réellement de la chose, l’expression “les cordonniers sont les plus mal chaussés” trouve là sa plus belle illustration.

Quand les suicides des agents des SIS tous statuts confondus seront-ils recensés? La mission d’information de l’assemblée nationale sur l’épuisement professionnel a jugé ceux-ci suffisamment importants pour qu’elle auditionne en décembre 2016, certaines organisations syndicales dont la nôtre.

Le risque “fumées” dont de nombreux pays se sont saisi pour leurs pompiers, quand le rapport du Fonds National de Prévention de la CNRACL de mars 2017 sortira-t-il enfin? Quelques soient les impacts notamment financiers, il en va de la santé des plus de 200 000 agents SPP, et SPV.

Les SIS qui ne semblent pas pressés de saisir du problème ont parfois le rapport mais se gardent bien de le mettre à l’ordre du jour de leur CHSCT!!!

Nous n’attendrons pas indéfiniment.

Nous réitérons: notre demande d’accéder à l’information que ministères et DGSCGC fournissent aux SIS, une réflexion sur l’organisation des renforts et de la mutualisation pour les missions de feux de forêts, nous avons fais des propositions en la matière pour limiter la fatigue des personnels et améliorer la réactivité à l’issue de la campagne feu de forêts 2016.

Pour terminer nous dénonçons le fait que la gendarmerie forme les cadres de l’éducation nationale à les gestion de crises, nous avions déjà dénoncé leur MOOC* en la matière. Le ministère doit faire respecter les prérogatives de chacun, et cela vaut en tous les domaines.

Cette réunion était une prise de contact, il ne fallait donc pas attendre de réponse concrète, une autre est évoquée pour septembre,

pour la CGT le travail continue.

FS2: Formation spécialisée du Conseil Supérieur de la Fonction Publique dont les attributions sont: la gestion du fonctionnaire (recrutement, positions, droits et obligations), besoins, contenus, perspectives de la Formation (initiale, continue, professionnelle, diplômante), les organes de gestion de la FPT (CNFPT, centres de gestion), la Gestion des agents : CAP, CTP, discipline, la mobilité (externe et interne).

CRRA:  centre de réception et de régulation des appels.

CoTTRiM: contrats territoriaux de réponses aux risques et aux menaces.

SDACR: schéma départemental d’analyse et de couvertures des risques.

MOOC: (massive open online course en anglais) ou cours en ligne ouvert et massif (CLOM), est un type ouvert de formation à distance capable d’accueillir un grand nombre de participants.

Téléchargez en pdf ICI

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *