Mais où est passé l’iFRAP pendant les feux de forets ? Communiqué CGT du 30 juillet 2017

Mais où est passé liFRAP pendant les feux de forets ?

A l’heure où les fonctionnaires sont loués pour leur travail et abnégation, la Fondation pour la Recherche sur les Administrations et les Politiques Publiques se fait plutôt discrète.

Pas de grands discours pour nous dire trop de fonctionnaires, trop payés, trop de chercheurs, trop de Forestiers Sapeurs, Ouvriers Forestiers, gardes à Cheval et Eco Guides, pour la prévention, trop de pompiers, pilotes pour l’extinction, trop de gendarmes, policiers, pour la protection des interventions et l’évacuation des populations menacées.

Trop d’avions, trop d’hélicoptères, trop de camions aussi?

Trop payés les pompiers quand ils le sont souvent en indemnités (Arrêté du 6 avril 2017 fixant le taux de l’indemnité horaire de base des sapeurs-pompiers volontaires et arrêté du 9 décembre 1988 relatif aux indemnités susceptibles d’être allouées aux sapeurs-pompiers professionnels participant à la campagne de lutte contre les feux de forêts) pour limiter les frais (pas de cotisations sociales) ou permettre de dépasser les plafonds d’heures de travail (2256h max sur un an (47semaines à 48h).

Et la cour des comptes, c’est aussi les vacances ?

Les louanges et remerciements sur les services publics nempêcheront pas les ordonnances de la loi travail ni laustérité programmée.

Le RDV est donné le 12 septembre

Téléchargez le communiqué en pdf ICI Téléchargez toutes les affiches  » fier-e-s d’etre fonctionnaire » ICI

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *