#SDIS57 Quand l’ego dépasse le service public

SDIS 57 Ego 1

Service Public 0

Pour les secours, chaque minute compte, tout le monde le dit (les secours d’urgence, la fédération française de cardiologie, France AVC, etc…) !

Mais quand on découvre des engins de secours enduit d’un produit de nettoyage (inoffensif), avec des slogans du type :

”pas contents”, “en grève”, “en colère”, etc…, que fait l’officier supérieur lambda ?

Il dit qu’il n’est pas content, que c’est moche, que c’est une honte pour la profession (car l’image c’est très très important !!!)

Mais quand on n’est pas n’importe qui, avec une haute considération pour le service public; pas un directeur lambda, on met le centre indisponible,  quand bien même, le centre couvre un grand secteur urbain (plus de 17 000 interventions par an).

Et pourtant, cette direction  joue les cassandres pleurnicheuses quand un  camion dévie de 200 m sur un trajet, mais dans le cas d’un mouvement de protestation, on fait venir une échelle d’un centre à 20km quand il y en a une à 400 m !!!

Les gens peuvent –ils bien attendre, parce que mon ego le vaut bien?

Et qui a-t-on trouvé pour dénoncer cet état de fait?

La Préfecture? Non

La direction générale de la sécurité civile? Pas vu trace d’une quelconque désapprobation

Une fois de plus la seule à être montée au créneau, une organisation syndicale, la CGT.

La mise indisponible a duré 4 heures …4 heures pendant lesquelles des interventions ont eu lieu sur le secteur de Metz, assurées par des engins venus d’ailleurs (entendre plus loin, mais que représentent  quelques minutes d’attente face au désarroi d’un égo d’une certaine taille?)

Que fait la police de la sécurité civile?

Téléchargez en pdf ICI

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *