COMPTE RENDU ET DÉCLARATION CGT A LA CAPN le 15 janvier 2009

Compte rendu de la CAP Nationale Catégorie A et B

15 janvier 2009 dans les locaux du CNFPT à Paris.

 

La journée a débuté à 10h00 par une rencontre entre les anciens membres de la CAP Cat. A et les élus A et B, tous nouveaux pour la Cat. B. ce qui correspond à un passage de relai.

Un bilan de la dernière mandature nous est fait via un diaporama : (voir pièce jointe)

·         Environ 20 000 candidats se sont présentés à un examen ou concours durant ces 6 ans, le taux de réussite es t de 50% pour la Cat. A et 17% pour la Cat. B

Les représentants demandent qu’un élu de la CAP soit présent à chaque jury. Si le titulaire et le suppléant ne sont pas disponibles, ou qu’il y ait plusieurs sous-jurys, nous proposons de solliciter les candidats non élus sur les listes syndicales représentées à la CAP. Ainsi nos collègues non élus pourraient ainsi participer aux jurys de leurs catégories dans leurs groupes hiérarchiques.

Les représentants demandent aussi que la CAP participe aux questionnaires des sujets d’examen.

·         Gestion des officiers

Un tableau nous est présenté sur la situation des agents, l’avancement de grade, la promotion, les conseils de discipline(14), les validations des acquis.

 

Les représentants rappellent les difficultés rencontrées dans les SDIS et liées à l’inversion de la pyramide des grades entre les lieutenants et les capitaines. La possibilité d’un groupe de travail est avancée par M. Cadiot, sous directeur des sapeurs pompiers à la DSC.

L’après midi, nous effectuons le tirage au sort des différents jurys et des commissions pour les VAE.

En ce qui nous concerne :

·         2 suppléants au concours infirmier Cat. B

·         1 titulaire au concours interne de lieutenant

·         1 suppléant au concours externe de lieutenant

·         1 titulaire et 1 suppléant à l’examen professionnel de lieutenant

·         1 titulaire au jury de la FIA de lieutenant

·         2 titulaires à la VAE FI infirmier

·         1 suppléant VAE FAE infirmier

 

14h30 Ouverture de la CAP par le Président, Monsieur MONTUELLE, sénateur

 

3 déclarations sont lues :

·         Avenir secours qui en en préambule fait une attaque de la CGT et du CNFPT sur la régularité de la position de l’élu CGT dans le groupe hiérarchique supérieur de la Cat. B

·         Le SNSPP qui reste très courtois

·         La CGT, je reprends les termes du communiqué (petit plaisir, la moitié de l’assemblée applaudit mon propos) voir pièce jointe.

Les 3 déclarations sont récupérées et seront portées au PV

 

Puis se déroulent les commissions, la Cat. A puis la Cat. A supérieure, puis la Cat. B et la Cat. B supérieure. Il est à noter que lors de la prochaine CAP, l’ordre de passage sera inversé, soit la Cat. B, puis la Cat. A.

Prochaine CAP le 11 juin 2009 et le 26 novembre 2009.

 

Sur la CAP Cat. B, un point est porté sur le fait que quelques SDIS ne suivent pas les règles, soit en n’envoyant pas de dossiers, soit en les envoyant incomplets.

 

Il faut que tous les copains qui sont invités à participer aux différents jurys, fassent l’effort nécessaire pour que notre représentativité ne soit pas vaine et que l’on montre notre intérêt à siéger dans la commission des officiers.

 

Enfin, malgré les propos émis par le représentant d’Avenir Secours sur notre siège dans le groupe supérieur, l’ambiance générale avec les autres syndicats et les représentants de l’administration était plutôt bonne. Nous sommes tombés d’accord sur de nombreux points. Nous avons même pu aborder des questions de fond avec certains représentants.

Laurent HALLOSSERIE

Représentant la CGT à la CAP B,

groupe supérieur

TÉLÉCHARGEZ LE BILAN 2003-2008 DE LA CAP N

 —————————————————————————————————————————————————————

 

DECLARATION CGT CAPN B

Pour la 1ère fois, un élu CGT siège aujourd’hui à la CAP Nationale des officiers de sapeurs-pompiers de la catégorie B. C’est un infirmier de sapeur-pompier (ISP)

 

Pourquoi siège-t-il dans le groupe supérieur ?

 

Parce que n’ayant qu’un seul élu, siéger dans le groupe supérieur nous permet de prendre en compte les problèmes de la catégorie B dans son ensemble, donc les lieutenants et infirmiers pour le groupe supérieur et les majors pour le groupe inférieur.

 

Seule la CGT dispose d’un membre du SSSM à la CAP Nationale

 

Contrairement à ce qu’écrivent maladroitement certains, la CGT n’abandonne pas les majors, mais au contraire la Direction Nationale de la CGT à souhaité prendre en compte les problèmes de toute la catégorie B.

 

Les officiers UFICT-CGT ont été élus pour :

 

– Défendre un service public de qualité, alors que les modes actuels de management nient notre technicité pour nous faire épouser une logique comptable conduisant à la diminution de la couverture des risques et/ou de la sécurité et de la santé des intervenants.

 

– Agir contre le temps de travail sans limites et les situations de stress au travail provoquées souvent par la course à la performance, oubliant le facteur humain.

 

– Contribuer à une meilleure intégration de notre filière dans la fonction publique territoriale.

 

– Rester au contact des SPP qui interviennent au quotidien, en maintenant un vrai dialogue.

 

– Construire une vraie représentativité des officiers, alternative à celles existant aujourd’hui.

 

– Dépasser des clivages catégoriels et corporatistes pour représenter et défendre l’ensemble des employés des SDIS (SPP de toutes catégories, SSSM).

 

– Défendre les intérêts de toutes et de tous.

 

–  Conquérir des droits nouveaux permettant la reconnaissance de la responsabilité sociale des cadres,

 

Nous serons vigilants à ce que tous les SDIS respectent les règles, afin que l’ensemble des Officiers disposent d’une égalité de traitement, quelque soit leurs affectations.

 

Laurent HALLOSSERIE

Représentant CGT à la CAP Nationale

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *