Rassemblement pour la défense de la catégorie active à Bordeaux le 9 octobre 2014 à 15 heures

penibiliteLe départ anticipé à la retraite dont bénéficiaient

les agent-es de la Fonction Publique au regard

de la pénibilité de leur travail a été gravement

remis en cause depuis plusieurs années:

 

 

 

  • Une première attaque frontale a supprimé ce droit aux infirmier-es en 2010 dans le cadre

d’un odieux chantage conditionnant l’abandon du départ anticipé contre une petite augmentation

de salaire, dans un soi-disant « droit d’option définitif » !!!

  • Une attaque sournoise s’est ensuite mise en place en commençant par une remise en cause

de ce droit, de façon individuelle, pour des auxiliaires puériculture (AP) qui travaillent en

crèche hospitalière sous prétexte qu’elles n’exercent pas leurs fonctions

« en contact direct et permanent avec les malades »

  • Cette remise en cause brutale des droits à pension bien souvent quelques jours avant

le départ à la retraite (voir même un rappel pour une AP qui venait de prendre sa retraite),

représente un casino véritable drame social pour ces fonctionnaires.

D’autres professions qui ne travaillent pas auprès des patients sont menacées…

Les élu-e-s CGT au Conseil d’Administration de la CNRACL n’ont de cesse de défendre ces
dossiers depuis plus de 18 mois et d’exiger l’arrêt immédiat de ces remises en cause.

Derrière cette offensive envers les infirmières, puis des auxiliaires de puériculture affectées en crèche…

Se cache le danger de la remise en cause de la catégorie active pour les autres corps de la Fonction publique

Après cette attaque sur des métiers exercés majoritairement par des femmes, les ministères
voudront aligner les pompiers ou les policiers, etc.

et remettre en cause la catégorie insalubre pour les égoutiers.

E x i g e o n s :
La garantie de nos droits tels que définis dans le statut de la Fonction publique,
c’est-à-dire le maintien de la reconnaissance de la catégorie active avec une
bonification d’un trimestre cotisé par année d’exposition aux travaux pénibles
pour bénéficier d’un départ anticipé avec une retraite pleine et entière.

 

Les fédérations CGT Santé Action Sociale et des Services Publics appellent

à un rassemblement devant la caisse de retraite CNRACL

Le  jeudi 9 octobre 2014 à 15h

5, rue Vergne à Bordeaux

Faites passez le message et soyons nombreux!!!

téléchargez le document ici

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *